Solidarité

De nombreux vignerons ont été ravagé par la grêle l’année passé et se retrouvent dans des situations économiques dramatiques : Ludovic Barthe du Château Bireau est de ceux-là. Avec 98 % de sa récolte il continue à s’inscrire dans une action militante d’agriculture locale, biologique et bio-dynamique et tente de se sauver (100 000€ lui sont nécessaires pour couvrir tous les frais de production jusqu’aux vendanges 2014. Sa démarche originale se devait d’être relayée et soutenue. Découvrez donc la « Bireau-Box » ! http://www.bireaubox.com

11

12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + = douze