Point marché

La grande distribution permet d’obtenir des indications marché précieuses : grâce aux différents panels et études publiés chaque mois, l’évolution delogo Rayons boissonss comportements des consommateurs apparaît de façon plus précises qu’au travers des données macro-économiques. Ainsi, ce mois-ci et à l’occasion de la présentation des foires aux vins de l’automne prochain, plusieurs tendances se dessinent.

Bordeaux toujours à la peine. Dans un marché qui s’est calmé (-0,2% en volume, +3,4% en valeur), les Bordeaux (-2,1%) et surtout l’appellation génériques (-5,2%) montrent leur faiblesse durable.

Image3

Image4

Un segment « vins » toujours moteur des boissons en valeur :

Image5

Le prix moyen des vins tranquilles grimpent encore : depuis avril, il augmente de 2% et se place à 4,18€ les 75cl (tous vins). Une inflation qui pourrait à terme impacter les achats en volume.

-La guerre des enseignes fait rage : Image1La progression des indépendants se poursuit au détriment des enseignes centralisées qui a l’exception d’Auchan restent à la peine : plus souples, plus en adéquation avec le consommateur au niveau local, plus à même de travailler « en direct », elles dynamisent l’offre et donnent satisfaction à leurs clients.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un × 6 =