Petite idée à l’export…

… plutôt que de se gargariser que de la Chine, si nous nous tournions vers un « petit » pays, les Etats Unis !

Les importations augmentent boostées par une consommation croissante et une production intérieure en repli !

Des profils de vins recherchés ne s’inscrivent pas en opposition avec ceux des vins français mais ouvrent une palette plus large (sucrés, boisés, tanniques).

Le besoin d’explication, de présence terrain et de moyens à déployer est toujours plus fort.

Alors, certes, cela est bien moins facile, exotique, voire glamour que la Chine mais quel potentiel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − sept =