Panorama France

Image1État de la France viticole 2012 (source FranceAgrimer) :

 

Entre 2000 et 2012, la France a perdu :11

-126 000 hectares de surfaces plantées,

-12,8 millions d’hectolitres de production (moyenne quinquennale),

-12,9 hectolitres par hectare de rendement moyen (de 64,7 à 45,5).

Comment trouver une rentabilité pour l’exploitant avec de telles évolutions ?

12

La situation intérieure de son marché français et le poids de ses exportations érigent la France en modèle que tous les pays veulent imiter : consommation forte, part domestique dominante, excédent colossal, consommation, production et ventes dominées par les vins de qualité excluant presque les vins de table.

Portée par des PME et des micro-entreprises, ce modèle exportateur est pourtant ni mis an avant pour sortir le pays de la crise, ni soutenu pour rattraper ses positions perdues à l’international (entre 1995, 7,7 points de part de marché perdus soit 5,25 milliard d’€ et 7,8 millions d’hectolitres).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − 2 =