Loi Evin

1Extrait communiqué de presse.

Le Premier Ministre, soutenu par une majorité de parlementaires de toutes sensibilités politiques, décide d’intégrer à la loi Macron un nouvel amendement de clarification permettant de distinguer l’information de la publicité (…) visant à préserver les équilibres de la loi Evin tout en la clarifiant et en favorisant l’oenotourisme dans notre pays.

Cette décision devrait lever une ambiguïté qui avait entraîné la condamnation de plusieurs journaux dont les articles de presse* avaient été requalifiés en publicité. Elle supprimera aussi une forme d’autocensure préjudiciable à la fois aux acteurs régionaux en charge de développer l’oenotourisme et aux médias. (…) C’est la voie de l’équilibre et de la raison qui l’emporte finalement, permettant à une filière économique porteuse d’un patrimoine vivant mais fragile, de favoriser la réussite économique de nos territoires.

*Condamnation de Paris Match (mars 2013), Le Parisien (décembre 2007), Les Echos (juin 2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 3 =