L’export, la Chine cache la forêt…

La presse s’enflamme sur les résultats export 2016 de la France et de Bordeaux … en Chine (lire ici l’article du Figaro par exemple). En rebond de 13%, ils masquent une réalité globale beaucoup plus terne : les exportations françaises continuent leur chute en volume.

De 165 millions de caisses en 2007 à 136 l’an passé, la baisse frôle les 20% en 8 campagnes, le tout dans un contexte international porteur (progression du marché, taux de change euro/dollar favorable).

Cette situation est d’autant plus préoccupante, qu’elle impacte maintenant le chiffre d’affaire (valeur) dégagée ; sur la même, période et malgré une forte hausse des prix moyens, il n’a cru que de 3,3%.

Alors satisfécit ou prise de conscience sans cesse repoussée ? D’autant que le mirage chinoius risque d’avoir ses limlites après les accors douainiers conclus par la Chili et l’Australie qui permettent une importation détaxée de leurs vins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = neuf