L’Afrique, relai de croissance ?

Reussir-Vigne

« L’Afrique, la nouvelle Chine ? Géographiquement proche mais éloigné des marchés historiques, le continent africain intéresse de plus en plus les acteurs du monde viti-vinicole. À juste titre ? »

Les points clés : une croissance de 4 à 5%, un triplement des exportations françaises en dix ans ; plusieurs grands marchés ; une instabilité économique, politique et de faibles structures logistiques.

Lire l’article ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + neuf =