Infographie

Une illustration simple, parlante de la situation de Bordeaux sur cette année 2014…

Image1Image2

à voir en détail ici.

Depuis le début de l’année, la situation des vins français à l’export se dégrade, tant en volume qu’en valeur : faible récolte, absence de dynamique commerciale, les raisons s’accumulent d’une position fragilisée depuis plus de 10 ans. Le leader bordelais donne le ton, en étant deux fois moins performant encore que l’ensemble.

Seule exception à noter, la tendance très favorable des vins blancs : les secs progressent de 4% en volume et 6% en valeur.

Sources Infogr.am & Les mots du vin.

One comment

  1. Olivier Metzinger dit :

    Je ne sais pas ce qui est parlant, mais pouvez vous m’expliquer comment nous pourrions vendre les même volumes que les autres années alors que nous ne les avons pas produit…
    En dehors de la Fraude je ne vois pas comment c’est possible.
    J’ai fait une demi recolte en 2013 je n’ai pas cherché à developper mes vente car je n’aurai pas pu livrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − 6 =