Des foires aux vins stratégiques

Le panorama des foires aux vins d’automne :

Image2

Essentielles en terme d’image comme de chiffre d’affaire, les foires déploient leurs offres et font face à plusieurs problématiques :

-le peu de production conduit les enseignes à sécuriser leurs approvisionnements et à le régionaliser ;

-il va aussi paradoxalement relancer les promotions virulentes (jusqu’à 1 bouteille achetée +1 gratuite) car les prix montent et menacent les sorties volume ;

-avec l’effondrement des ventes des grands crus en 2012 et 2013, devenus inaccessibles, les catalogues vont poursuivre la promotion des seconds vins et des produits à cheval entre le cœur et le haut de gamme (10 à 15€) ;

-dans la continuité des années précédentes, ces foires soulignent la progression des petites surfaces mieux dotées du coup lors des foires, du « drive » qui va répercuter les offres magasin, des « clubs » qui promeuvent le partenariat exclusif et direct entre producteurs et enseigne. Il faut noter aussi la mise en avant des productrices.

Poids 2013 :

Image1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× quatre = 28