Compétitivité

Il faut lire le commentaire d’Olivier Metzinger (ici) non pour polémiquer à la fois sur la forme et le fonds mais pour saisir la difficulté de convaincre, d’avancer, de progresser tous ensemble alors que les situations individuelles poussent à la colère, à la mise en cause personnelle ou à la simplification.

Car ici, la discussion soulevée se heurte à une réalité macro-économique qui la vide de toute substance : depuis 2001, la France n’est  pas en retard de compétitivité dans la filière viticole mondiale, comme le montre l’étude France Agrimer :

étude de compétitivité des 15ers opérateurs mondiaux

étude de compétitivité des 15ers opérateurs mondiaux

Mais, comme trop souvent, il est plus facile de trouver une explication simple que de s’attaquer, à partir du contexte évalué et chiffré, à changer durablement le réel.

2 comments

  1. Olivier Metzinger dit :

    Si France Agrimer dit que l’efficacité de la France est bonne alors je m’incline. (Je vais bien, tout va bien…)
    C’est un peu en décalage avec la publication sur Castel (http://nemesis-fc.fr/le-made-france-de-castel/)qui délocalise ses appro, me semble-t-il?
    Quand on fait une étude sur les 15 premiers opérateurs mondiaux, on parle de quoi exactement des vins produits en France ou des vins commercialisés par des opérateurs Français… parce que ce n’est pas tout à fait la même chose.
    Et les opérateurs peuvent gagner beaucoup d’argent, ceci n’implique pas que la production y retrouve ses petits.
    C’est sans polémique et sans arrière pensée, mais simplement avec le constat que toute la prod Française souffre.
    Si on ne devient pas plus compétitif en Production alors on disparaitra, au delà même de la nécessaire compétitivité commerciale.

  2. […] viticole française se heurte à ses a priori : au regard de vos questions et commentaires (voir ici le dernier), le premier d’entre eux reste lié au déficit supposé de notre compétitivité […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 6 =