Compétitivité

étudie depuis 2001 la compétitivité des plus importants producteurs et opérateurs mondiaux de vins et établit un classement général basé sur 6 groupes de critères. Vous pouvez en lire ici la synthèse et l’analyse.

Où l’on voit que pour la France rien n’a changé, le vrai « french paradox » ne cesse de s’affirmer… pays toujours très compétitif, la France a vu se dégrader un seul des 6 groupes de critères, celui qui porte sur l’aval, le commerce.

L’Espagne fait le plus les frais du retour en force du nouveau monde , la Chine ne fait plus illusion, le Chili plante en masse pour soutenir sa compétitivité et sa croissance à l’export : le Chili (moins de 3% du vignoble mondial) vend autant de vins en volume que la France (12% du vignoble) aux États Unis !

Enfin et surtout, l’Italie reste le leader mondial. 1er pays producteur, 2ème exportateur en volume comme en valeur, elle place le vin au centre de sa culture et de ses stratégies internationales, elle écrase ses concurrents sur les 3 plus gros marchés d’importation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + neuf =