Changer !

Image1Combien de fois, avons-nous préféré une situation négative mais connue à un évolution potentiellement bien meilleure mais nouvelle ? L’angoisse vient de ce que l’on ne connaît pas mais comme le stress, elle n’est que le revers négatif de l’adrénaline, cette énergie qui nous motive, nous donne de la force.

Les acteurs savent que le trac constitue un moteur quasi incontournable alors même qu’il tétanise.

Ce paradoxe nous pousse à reculer face au changement positif, à aimer le confort d’un imparfait maîtrisé, voir même dans les cas les plus graves à nous maintenir dans l’échec, l’angoisse ou la dépression par peur de la nouveauté.Nous sommes partants quand il s’agit d’apprendre mais appliquons-nous les méthodes, les techniques qui découlent de l’acquisition de ce savoir quand elles nous contraignent à changer ? Nous allons jusqu’à nous abriter derrière le principe de réalité, d’une réalité qui s’impose à nous et contre laquelle, petits, nous ne pouvons rien : ce pragmatisme nous empêche donc de changer notre quotidien. Ce totalitarisme du TINA (« there is no alternative »), je le rencontre chaque jour dans ma vie, je m’y confronte surtout de plus en plus dans le monde professionnel.

Cet aspect psychologique paralyse notre capacité à choisir tant choisir c’est renoncer, dire non, avouer que l’on ne peut pas tout faire mais que l’on peut agir, que l’on peut changer, que l’on peut s’obliger au résultat, au face à face avec le résultat, cette alternative entre réussite et échec.

Voici donc une première bonne résolution pour cette nouvelle année : accepter de changer, d’évoluer à partir du moment où ce qui m’attends peut ouvrir des perspectives surprenantes, inattendues, positives. Et partout, et à chaque instant, être vecteur et promoteur de ce changement pour les autres.

Pour creuser, lire dans le magasine logo-cercle-psy-120: « Le changement, c’est maintenant ! », « La peur, une boussole vers le nouveau soi-même » et la suite du dossier du numéro de décembre 2014, janvier et février 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + = quatorze