Challenge de l’Entre-2-Mers

« Pour en avoir souvent parlé entre nous, vous savez que je suis convaincu que l’Entre-deux-Mers a besoin d’unité viticole. Nous en avons besoin pour préserver nos atouts dans le domaine du tourisme œnologique. Les paysages, parties intégrante de notre patrimoine commun, sont intimement liés à l’image du vin, et toute dégradation porte atteinte, par son caractère définitif et irrémédiable, non seulement à la réputation du produit mais également à la dimension touristique des paysages viticoles qui constitue un enjeu d’avenir.

Nous en avons besoin pour accentuer la défense de notre terroir et de nos produits. Ce sont les mêmes vignerons, sur un même territoire qui défendent les valeurs de nos AOP au travers de structures différentes. Nous devons, dans le périmètre de nos terroirs, rassembler l’ensemble des producteurs pour l’ensemble de leur production pour être plus efficace et plus fort dans cette cohésion.

Depuis toujours, la volonté de notre ODG a été de tirer collectivement l’ensemble des opérateurs économiques vers le haut en terme de qualité et accentuer une politique permettant de conserver la diversité et de lutter contre l’uniformisation des goûts.

L’Entre-deux-Mers a une vraie identité et les vignerons de ce territoire possèdent une vraie culture, profondément enracinée dans cette belle région. Plus qu’une identité, c’est une véritable reconnaissance pour notre valeur authentique et réelle que nous recherchons.

Le Challenge des vins de l’Entre-deux-Mers est une opportunité pour démontrer l’excellence de nos terroirs, la qualité de nos produits et notre profond attachement au terroir. Je vous invite donc à participer en nombre à ce Challenge qui est à mes yeux un premier pas vers l’unité viticole en Entre-deux-Mers. » Stéphane Defraine

Image1

Image2

Image3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *