Amazon

amazon_fr2Que vient faire le géant de la vente en ligne dans la galère du vin sur internet ? Testée aux États Unis, la formule vient d’arriver dans 6 pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni).

Dans la liste infinie des produits distribués (de l’animalerie aux vêtements en passant par les bijoux ou le matériel de jardin), Amazon vend dans sa boutique épicerie,  7 173 références (!) de vins.

Cet assortiment masque un lancement très discret. Pas de rubrique dédiée ou mise en avant …

Image2… bien sur aucune publicité, une couverture presse minimale (VitisphèreLe Point, Le Soir) et des objectifs mal ou peu définis. Résultats, une logistique mal adaptée, des fournisseurs déjà mécontents et des concurrents spécialisés qui se moquent. Mais ne nous trompons pas : Amazon fait ce pari parce qu’il pense que ces 17 millions de visiteurs jour viendront d’eux-mêmes se servir dans cet (infini) choix ; ainsi, Amazon menace tout un système déjà très fragile parce que naissant de vente sur internet.

Ce pari traduit aussi l’incroyable attractivité, le caractère incontournable du vin pour une multinationale de la distribution. Qu’internet saisisse cette opportunité n’est donc pas surprenant.

Consulter le site français ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× trois = 12