Archive for 30 décembre 2016

Compétitivité

image-1France Agrimer a commandé en complément de son étude bisannuelle, un état de la concurrence sur le marché mondial du vin à partir de l’analyse détaillée des filières
vitivinicoles des principaux pays producteurs (recueil de données et d’entretiens en 2014 et 2015 par le groupement de cabinets Agrex Consulting/Sève Conseil/Efeso Consulting) : Afrique du Sud, Argentine, Australie, Chili, Chine,Espagne, États-Unis, France, Italie et Nouvelle-Zélande.

Retrouvez cette analyse sur deux supports ici et . Une synthèse explicative vous sera communiquée début 2017.

La coopération en panne ?

Article du Figaro du 08 décembre par Eric de La Chesnais.

« Le chiffre d’affaires des 2.600 entreprises coopératives a reculé de 1,8% l’an dernier en France à 85,9 milliards d’euros. La crise a eu ses effets. Toutefois les opérations de croissance externe ont limité cette moindre activité.

Les crises sans précédent que les agriculteurs traversent depuis deux ans en France ont affecté l’activité des coopératives agricoles. Les 2.600 entreprises qui représentent plus de 40% de l’activité agroalimentaire française avec des marques connues du grand public, comme Régilait, Florette ou Nicolas Feuillatte, affichent en effet un chiffre d’affaires annuel consolidé en recul de 1,8%. Il s’élevait à 85,9 milliards d’euros en 2015 comme vient de le confirmer ce jeudi la Fédération des coopérations agricoles françaises, Coop de France. «Ce tassement d’activité s’explique par la baisse des volumes et des prix, en particulier ceux du lait et du sucre, reconnaît le délégué général de Coop de France. Les ventes ne devraient pas s’améliorer en 2016 avec la crise céréalière».

En revanche la rentabilité est en hausse de 3,3% avec un résultat net global de 1,06 milliard d’euros, soit 1,2 % du chiffre d’affaires. Une rentabilité qui reste modeste toutefois. «La coopération agricole française confirme sa résilience dans un contexte économique difficile et incertain, reconnaît Michel Prugue, le président de Coop de France. Nos spécificités, comme par exemple celle de collecter tous nos adhérents y compris les plus éloignés de la laiterie, nous donne des rentabilités plus faibles que celles des entreprises privées du secteur». lire la suite

Surfaces : l’enjeu du foncier

L’enjeu du foncier est devenu un fait majeur pour les opérateurs des filières viticoles partout dans le monde, comme un marqueur de la situation de sous production du vignoble.

Les grandes structures internationales acquièrent à tour de bras des surfaces comme le démontrent Alfredo Coelho, Professeur Associé à Bordeaux Sciences Agro :

image-1

Source: W2D – World Wine Data (2016) – Alfredo Coelho

Les groupes coopératifs en ont fait une priorité : les Vignerons de Tutiac première cave d’AOC en France, se sont ainsi fixés comme objectif de s’agrandir de 2 000 hectares en Gironde en 5 ans.

La presse ne cesse de se faire écho de ses mouvements d’achat et de concentration comme ici, Rayon Boissons qui relate l’acquisition de 250ha par Advini dans le Médoc via Antoine Moueix Propriétés doublant ainsi sa présence à Bordeaux, Capet Guillier et Tour de Capet en St-Emilion et Hanteillan en haut-médoc. Le négociant de Bourgogne dispose ainsi de plus de 2 300 ha de vignobles en France et 350 en Afrique du Sud et au Chili.

Déjà 2017

image2