Archive for 23 février 2016

Export 2015

Comme souvent, les chiffres de l’export de vins français laissent songeur…

Image3

Continuant sa chute en volume, les ventes poursuivent leur croissance en valeur : si on ne considère que les vins tranquilles, hors champagne et effervescents, la situation frise la catastrophe. lire la suite

La Vigne

Lire l’article Conseil de pros.

Image1

Image2

Vinisud

Image2Le salon qui débute le 15 février pour 3 jours, accueillera 1 707 exposants, 2 500 vins en dégustation libre dont 91 Bordeaux. Pour le 1ère fois, Vinisud s’ouvre en effet aux AOC girondines. Une évolution pas si évidente si l’on consulte le site (voir ici) où les appellations du territoire n’apparaissent pas !

Tourisme & vin

Image1Pour ceux qui douterait encore de l’impact du tourisme sur Bordeaux et son territoire, les chiffres récents montrent l’enjeu de ce secteur.

Après deux années de croissance record à plus de 7%, l’aéroport accueille plus de 5,3 millions de passagers essentiellement grâce au boom du low cost touristique.

La ville voit plus de 6 millions de personnes la visiter chaque année.

La future Cité du Vin entend capter 400 à 500 000 entrées chaque année. Elle créera 250 emplois directs et devrait générer 12 millions d’€ de recette et « injecter 40 millions d’€ dans l’économie locale (transports, restauration, nuitées… » ; voir l’article ici de Sud Ouest).

L’ouverture de la ligne LGV Paris-Bordeaux avec une nouvelle gare et de futures liaisons directes rapides avec Londres (Eurostar) et Bruxelles (Thalys), devrait déverser 3 millions d’usagers supplémentaires (+20%).

A ce jour, le tourisme génère 1 milliard d’€ de retombées économiques sur la métropole et ce alors même que le contexte est pour le moins défavorable.

A chacun d’en tirer leçon et profit, tant la structuration de l’offre touristique reste sous dimensionnée.

Opérations Bordeaux

Reprise des opérations trade marketing de l’interprofession bordelaise : un effort louable et opérationnel à souligner et auxquels tous les opérateurs de la région se doivent (d’essayer) de participer.

Image1

 

 

 

 

 

 

Image2

 

 

Dire les choses avec intelligence

Image1Pendant un an l’équipe de l’émission de France2 (dirigée par Martin Boudot) a enquêter sur la sur utilisation des pesticides et son impact sur la santé publique.

Mises  au pilori, les multinationales (Syngenta, Bayer, Monsanto, Dow, Basf et Dupont) dévoilent l’aspect le plus cynique de leur activité.

Ce qui surprend dans ce numéro de Cash Investigation (à voir en replay ici), c’est la posture volontairement adoptée par les journalistes : loin d’accuser les utilisateurs (paysans et vignerons en tête), ils les présentent comme des victimes parmi les autres et dénoncent industriels fabricants, prescripteurs et lobbies.

Les effets de ces produits sont terrifiant ; la passivité politique affligeante ; mais il faut retenir, souligner et féliciter cette posture éditoriale bien plus courageuse que la mise au pilori des utilisateurs.

LGV

1604373140LGV Tours-Bordeaux : quelles seront les retombées économiques ?

Cette nouvelle ligne, qui doit être en service mi-2017, profitera au secteur tertiaire à Bordeaux, mais aussi à Angoulême. Mardi 2 février, le président de Lisea, société concessionnaire, présentera les prochaines étapes de l’année 2016 à Bordeaux.

Pour l’heure, les retombées du chantier de la LGV Tours-Bordeaux pour les entreprises situées dans les six départements traversés par la ligne se chiffrent à 715 millions d’euros. Lire la suite ici.