Archive for 31 octobre 2015

Cognac plante

logo_siteLes producteurs et négociants voulaient 400 ha de plus, la filière en accorde 250. Certes minime (0,3% de la surface plantée totale), cet accroissement du vignoble dédié au Cognac (79 833 ha) prouve la volonté de développement de l’ensemble de la zone et l’importance du volume dans une stratégie offensive.

Pour ceux qui en doutent encore, cette clé de réussite fonde une politique viticole : quand on ne parvient pas à vendre ce que l’on produit, il convient de se poser la question du pourquoi et de partir à la reconquête des volumes perdus. Limiter sa production revient à s’engager dans un cercle vicieux (moins on produit, moins on vend ; moins on vend, moins on produit), sans forcément en connaître la limite basse.

Quand on vend toute sa production, il semble plus évident de vouloir l’augmenter. Mais comme on le voit ici, même dans ce cas là, résistance et conservatisme s’opposent souvent aux besoins économiques.

La cité du Vin

La Cité des Civilisations du Vin a changé de nom avec un objectif de simplification et d’internationalisation de son image :7Pour Suivre son évolution et ses travaux, cliquez ici.

Pour connaître et participer à l’actualité tourisme & vin, suivre le lien ici.

Consommation en France

Image1Toute la presse relaye la bonne nouvelle : le nombre de consommateurs de vin en France est reparti à la hausse.

Dans un contexte morose de consommation globale en berne, cette information peut redonner confiance :

Fréquence de consommation de vin

Fréquence de consommation de vin

En fait, la tendance ne s’est jamais vraiment enfoncée dans le négatif et pouvait s’anticiper depuis longtemps. lire la suite

BA pour la B.A.

Image1

 Voir le catalogue complet des vins ici.

Idée commerciale

logo-les-grappesNouvelle société créée voici deux ans, les Grappes se veut une « place de marché communautaire dédiée aux vins. Elle permet aux consommateurs d’acheter leurs vins directement auprès des vignerons en s’appuyant sur les goûts de la communauté. Notre objectif est de vous faciliter l’achat de vin et de vous donner autant de plaisir à l’achat qu’à la dégustation » (voir leur fonctionnement ici).

Une idée de circuit court sorte de réseau social du vin, à tester.

In Vivo (suite)

7Le géant coopératif français (223 structures, une myriade de marques agro alimentaire et de distribution, revoir ici sa présentation) poursuit son attaque du marché viticole : après avoir regroupé dans un pôle vin Vinadeis (ex Uccoar + Val d’orbieu), Cordier Mestrezat et Vignobles du Soleil, il cherche à convaincre (toutes) les coopératives viticoles (80% des 635 coopératives françaises sont visées !) de s’allier à lui.

Les réunions d’information / séduction se multiplient tous azimuts : dès septembre dans le Loire et l’Alsace, le 02 octobre à Dijon, le 16 à Bordeaux, le même crédo est répété (1voir ci-après le communiqué officiel du groupe), « big is beautiful ». lire la suite

L’Afrique, relai de croissance ?

Reussir-Vigne

« L’Afrique, la nouvelle Chine ? Géographiquement proche mais éloigné des marchés historiques, le continent africain intéresse de plus en plus les acteurs du monde viti-vinicole. À juste titre ? »

Les points clés : une croissance de 4 à 5%, un triplement des exportations françaises en dix ans ; plusieurs grands marchés ; une instabilité économique, politique et de faibles structures logistiques.

Lire l’article ici.

Idée commerciale

logo-1Créée depuis deux ans, cette nouvelle enseigne de cavistes met en place un concept unique autour du seul format BIB : fort du succès des bag-in-box (près du quart des ventes de vins en grande distribution), BiBoViNo a ouvert 10 caves et 4 comptoirs en France et se donne pour objectif « de donner ses lettres de noblesse à un conditionnement encore méconnu et pourtant rempli de vertus » (voir leur site ici).

bibovino_accueil2Appuyée sur un fond d’investissement et une franchise, la croissance devrait être rapide, 6 nouveaux sites d’ici fin 2015, 50 à 100 à terme.

Le vin, un produit naturel ?

logoVoici une mode qui se développe, enfle : le nouveau vin serait naturel ! Une chaîne de cavistes dont la création a été rapporté ici en a fait son crédo ; partout des vignerons se convertissent (voir ici l’exemple le plus « extrême » du Collectif Anonyme).

Deux éléments à relever dans cette démarche par ailleurs intéressante voir louable. Tout d’abord, le vin n’est pas – peut-on dire n’a jamais été ? – un produit naturel. Il demeure le résultat du travail de l’homme sur une plante et sur son fruit ; il fait intervenir des procédures techniques qui détourne la nature de son objet premier. Rien de scandaleux à cela si ce ne sont les dérives qui ont pu se développer (abus d’agents chimiques néfastes par exemple). Vouloir revenir à des pratiques qui respectent l’environnement et préserve l’outil de production du vigneron – comme la bio, le raisonné, la biodynamie, etc. – n’implique pas de sous-entendre que s’opposerait un vin « naturel » à un qui ne le serait pas. On frise la manipulation de communication.

D’autre part, en analysant l’offre de ses « vins naturels » assez anti-système, on se rend vite compte de son côté ultra marquetée et très haut de gamme :

6 des vins à plus de 15€, des produits dérivés, on est loin des valeurs affirmées en « manifeste ».

 

8Sans jeter le tout, on se rend compte qu’il reste du chemin à accomplir pour promouvoir une viticulture simple, accessible à tous et majoritairement familiale ; bref, une production de vigneron, loin des clichés du passé, des excès d’hier et des caricatures marketing d’aujourd’hui.

Les outils modernes du commerce peuvent être employés à mettre en valeur la vérité d’un métier et d’un produit, loin d’une promesse pour le moins tendancieuse.

Un (petit) pavé dans la mare ?

Idée commerciale

12119062_193265461004587_2982498025289749271_nBiocoop lance un nouveau concept de magasin : Dada.

Arrêter avec la vision aseptisée et clinique du bio ! C’est le pari de Marie-Laure Dumarché et son associé Yannick Le Bourgeois avec l’implantation d’un nouveau concept : Biocoop Dada, rue de Paradis dans le 10ème arrondissement de Paris.

Lire la suite sur 5 ici.