Archive for 6 mai 2014

Tout va très bien…

Pendant que la filière se perd en palabres centrés sur la production, l’aval continue à présenter un visage plus que moyen.

Deux exemples : les cours du Bordeaux en année de sous production et la position de la France et de sa 1ère appellation Bordeaux sur son marché historique, la Belgique.

lire la suite

Vins de France, polémique sur une (non) stratégie

Les filières françaises se déchirent autour d’un « nouvel os » : l’origine. L’Association Nationale Interprofessionnelle des Vins de France (Anivin) défend une vision de reconquête des marchés export par le vins sans origine géographique (VSIG vins de France, ex-vins de table!). Modernité, technologie, innovation – pour ne plus dire industrie – sont présentées comme des vecteurs à la fois de croissance des ventes, de garantie de revenu pour le vigneron et le négociant et de durabilité (environnement, régularité des approvisionnements, respect environnemental). La démonstration s’appuie sur le constat du manque de vin qui oblige la France à importer d’Espagne et d’Italie des vins de table (autour de 10 millions d’hl par an).

Les avantages de ce type de produits sont mis en avant : l’absence de limite de rendements (jusqu’à 200hl/ha) redonnerait de la compétitivité face aux concurrents européens ; leur positionnement permettrait d’occuper le segment des 1ers prix au lieu de se contenter du haut de gamme ; la libéralisation de la plantation offrirait de nouvelles perspectives aux producteurs. lire la suite

Lidl dégaine encore une nouvelle foire aux vins (rosés)

logo Rayons boissonsEt de 4 ! Le 7 mai prochain, Lidl déclinera sa quatrième opération de l’année auréolée du titre de foire aux vins. Après celle d’automne en septembre, de Noël en décembre, de printemps en mars, place en effet à celle des rosés en mai.

A l’instar des grandes marques pour les produits de grande consommation, les foires aux vins permettent d’attirer et de fidéliser la clientèle. Ces opérations participent aussi à l’image et à la normalisation de l’enseigne qui travaille depuis octobre 2012 devenir une chaîne de supermarchés comme une autre. Rien que sur la foire aux vins d’automne, Lidl réalise une vingtaine de millions d’euros de chiffre d’affaires, selon les estimations de Rayon Boissons.

La foire aux vins rosés concernera une quarantaine de références. Parmi elles, Lidl proposera 12 coups de cœur, dont les prix varient de 1,99 € pour un cinsault-grenache du Pays d’Oc à 6,99 € pour un vin corse patrimonio. Ces coups de cœur de l’enseigne feront aussi la part belle aux effervescents rosés avec un muscat pétillant et crémant de Bourgogne. On retrouvera également le rosé pamplemousse maison Divin’Mix et un bergerac issu de l’agriculture biologique.

En Ethiopie, des raisins en pleine croissance

Image1

02.05.2014 par Grégoire Pourtier

Postés à intervalles réguliers dans les rangées de vigne, des hommes font claquer leur lasso pour éloigner les oiseaux. « Mettre des filets aurait coûté 800 000 euros », justifie Olivier Spillebout. La solution pour empêcher les antilopes de brouter le haut des plants n’a pas encore été trouvée, mais l’œnologue du groupe français Castel s’amuse presque de ces problèmes. Il sait qu’il vit une expérience unique et, surtout, qu’il est en passe de réussir le pari qu’on lui a confié il y a cinq ans :créer un vin de toutes pièces… en Éthiopie.

4410195_7_05ea_les-plants-de-cepages-importes-d-europe-ont_8d44480913a34b873926b5532af832b3

lire la suite